本文へスキップ

Société


Une Japonaise sur 6 aurait souffert de violence
(14:00 28/07/2017)



Selon une récente étude, une Japonaise sur 6 aurait souffert de violences subies soit par son mari soit par un tiers. C’est le professeur Masahiro TSUSHIMA de l’université Ryukoku qui a conduit cette enquête, 741 femmes y ont répondu.
L’autre résultat mis en exergue est le faible nombre de victime ayant reporté les faits à la police ; cela corrobore le résultat d’une enquête d’il y a 3 ans qui montrait que seulement 1,8% des sondées avaient alerté la police en cas d’abus ; un pourcentage très faible lorsqu’on sait qu’en Europe ce pourcentage tourne autour de 14%.
Le professeur conclut que les Japonais ont tendance à ne pas dénoncer leur cojoint à la police mais qu’il est important la société japonaise prenne conscience des violences faites aux femmes et que les gens autour des victimes réagissent.