本文へスキップ

Santé


Les hôpitaux japonais réfléchissent aux greffes utérines
(14:00 03/08/2017)



Depuis mai de cette année, une équipe de gynécologistes et de chirurgiens spécialisés dans la transplantation a été créée au sein de l’Hôpital Japonais de la Croix Rouge N°2, situé à Nagoya, pour réfléchir à la réalisation de transplantations utérines et aux questions éthiques et médicales qu’elles soulèvent.
Osamu Yamamuro, fonctionnaire de l’hôpital, a avoué que l’idée n’était qu’à son ébauche, qu’en plus des plusieurs questions éthiques les experts manquent de données sur les effets des immunosuppresseurs sur l’enfant ; cela en insistant aussi sur l’importance d’un tel acte chirurgical auprès des femmes dont l’utérus est absent pour diverses raisons.
Une autre équipe de l’Université de Keio envisage également de procéder à des greffes d’utérus.